Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
2017
News
Raid VTT volcans d'Auvergne

Raid VTT volcans d'Auvergne

il y a 1 mois

groupesToute l'association

Raid VTT volcans d'Auvergne

Le départ ... 

Vendredi 17h00 RDV au marché gare pour le départ.

Après l’habituel chargement de la remorque avec les bagages, le ravitaillement solide et liquide c’est maintenant au tour des vélos. Surprise, la remorque est modifiée merci Alain, on cherche des repères, fait passer les clés Allen et Torx pour dévisser les freins ou les shifters pour pouvoir passer les guidons. Il faut reconnaitre que cela va plus vite de charger et d’attacher les vélos avec ces modifications.

Il est maintenant 18h00, nous nous élançons vers le Puy de Dome. Il fait chaud et lourd, et notre destination est en vigilance orange Canicule, ça promet. Attention à l’hydratation ! Notre chauffeur a les mêmes reflexes en minibus que sur le vélo, à fond en descente et parfois en difficulté dans les côtes…

 

Nous voilà maintenant sur A89, le faim et la soif se font sentir, on s’arrête sur une aire pour le pique-nique. Comme souvent en plus du vélo certains ont des dons pour la cuisine et en font profiter le groupe quel bel esprit de partage.

Nous reprenons la route pour arriver à Laschamps lieu de notre hébergement, il est 22h00. Après un déchargement rapide, rangement des vélos, direction les chambres pour poser les affaires puis RDV sur la terrasse pour une session de récup pré effort houblonnée !

Jour 1 : Au coeur des volcans !

Le samedi matin, temps frais merci l’altitude, nous prenons le p’tit dej avec en point de mire le Puy de Dôme.

Le buffet pour préparer le pique nique est ouvert avec l’incontournable taboulé.

Les plaques sont distribuées, nous voilà prêt pour démarrer nos 2 jours de vélo en Auvergne.

Tout le monde enfourche sa monture et nous voilà parti à rouler en direction de Volvic qui est notre point de RDV pour le repas de midi.

Les premiers kilomètres sont roulants sur des pistes planes voir descendantes, on arrive malgré tout rapidement en bas d’une belle cote qualifiable d’accueillante, des ornières, un bon pourcentage qui pique les jambes, alors que Christophe nous avait promis un profil descendant. Nous nous dirigeons vers les puys, dans des chemins en sous-bois qui nous abritent du soleil qui cogne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons au pied du puy de la chopine (ça ne s’invente pas). 2 groupes se forment ceux qui feront l’ascension du puy de la chopine et ceux qui se dirigerons vers les puys suivant sans le gravir. Cela ne nous empêchera pas d’en descendre ce soir à notre retour !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous voilà maintenant au pied du puy de Jumes, l’ascension commence sur le vélo, mais cette montée étant trop accueillante : single étroit, régulièrement coupé par des saignées profondes pour évacuer l’eau. C’est donc en poussant nos vélos que nous arrivons en haut de ce puy, la vue est magnifique nous poursuivons vers le puy de la coquille dont le cratère, resté sauvage, est impressionnant, nous croisons quelques randonneurs puis nous redescendons, vers la forêt où alternent hêtres, et résineux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le profil descendant promis par Christophe est enfin au rendez-vous. Les km défilent et nous sortons de la forêt pour rejoindre les hauteurs de Volvic. Belle vue sur la plaine de la Limagne qui s'étend au loin jusqu'aux monts du Forez, passage au pied du chateau de Tournoël, puis descente technique vers Volvic. Au milieu de la descente, un petit arrêt s'impose pour admirer la Vierge Noire qui étend ses bras protecteur vers Volvic. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous retrouvons les autres groupes au parc des sources de Volvic, dont les grandes pelouses ombragées seront le cadre idéal pour le pique nique tant attendu. La fontaine ne fournit pas de l'eau de Volvic "officielle", mais elle n'en est pas moins pure et rafraichissante, idéale par ce temps de canicule !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Finie la sieste sous l'oeil bienveillant des "patrons", il va falloir remonter + de 400m de dénivelé pour remonter sur le plateau des volcans. Cela se fera "en douceur" par le GR puis des singles boisés, certains diront même qu'ils n'ont pas senti les côtes (mais pas tous, c'est dur pour ceux qui manquent d'entrainement, le moral doit être soutenu, heureusement Frédo a son coach personnel, merci Michel...). 

Enfin nous nous retrouvons au milieu des volcans, le groupe s'étire un peu, mais les plus rapides attendent les autres en jouant aux étourneaux. Nous laissons sur notre droite le grand Sarcoui puis le puy de Goules pour voir apparaitre le Puy de Pariou et le puy de Dôme en arrière plan. Cécile, Sandrine et Patrick prennent un raccourci pour rentrer, le reste du groupe contourne le Pariou par l'ouest pour atteindre les marches aménagées pour la montée du Pariou. Quelques uns restent en bas et gardent les vélos, les autres gravissent les + de 500 marches pour atteindre le cratère du Pariou. L'ascension en valait le coup, le panorama sur les volcans et le cratère est stupéfiant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur les VTT pour gravir les dernières pentes face au Puy de Dôme que nous n'escaladerons pas ! trop haut !

Dans un nuage de poussière nous dévallons une longue piste pour rejoindre Laschamps et notre gîte. Enfin l'heure des bières bien fraîches et bien méritées ! "ça passe bien ces despé". et quand il n'y en a plus :"Oh bordel..."

Après le repas, c'est l'heure des confidences et des anecdotes de la journée : Michel a du mal à se remettre de cette bonne femme qui l'a interpelé sur les dernières côtes avant le Pariou : "vous moulinez trop, vous feriez mieux de pousser le vélo! ". Michel : "C'est la faute à Frédo, j'étais obligé de l'attendre, j'avais du mal à rouler suffisamment lentement"... 

Ronfle .... Ronfle.... tape!  tape!  Ronfle...Ronfle... Savate! 

Jour 2 : La ronde des lacs

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce 2eme jour, les lacs sont au programme, tout d'abord le lac d'Aydat, puis le lac de Servières à 1200m d'altitude ! Nous partons donc plein sud, pas de difficultés en ce début de parcours, tant mieux car il faut laisser le temps aux organismes de se remettre de la journée précédente, qui a été éprouvante pour certains...

Au pied du puy de la vache, nous faisons une halte dans un cratère de pudzolane, véritable paysage martien. L'occasion pour Yoann de gambader dans ce terrain accidenté et très meuble ! Les curieux auront compris pourquoi la roche est parfois rouge ou noir... Une petite chute de ma part en descendant quelques marches aménagées - c'est ça de faire la malin ! - et nous repartons par des singles descendants à travers bois, chacun à son allure. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivés au lac d'Aydat, un petit groupe veut se préserver et prend un raccourci, les autres font le tour du lac, avec quelques passages techniques. On profite du calme reposant d'Aydat, paradis de campeurs, il le faut car les difficultés vont commencer :  400m d'ascension pour atteindre Servières, mais répartis sur 20 km.

Les paysages changent après Aydat et le puy de Rhodes: finies les forêts, place aux grands espaces dégagés, la vue porte loin sur le massif du Sancy. Sur ces plateaux, c'est un pays d'elevage, les vaches sont à tout bout de champs : c'est de là que viennent les fameux fromages d'Auvergne ! Notre président est fasciné par ces animaux (à moins que ce ne soit l'inverse ?) et cela lui donne des ailes : il dévale le puy de l'enfer à allure d'enfer !  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la narse d'Espinasse (marais logé dans un ancien cratère, paradis des botanistes qui y trouvent des espèces rares), nous rejoignons l'autre groupe. A la sortie, je m'inquiète car une partie du groupe n'est toujours pas passée, problème technique ? Demi-tour donc et nous comprenons vite : une vache fait blocus sur le chemin. Notre arrivée la fera partir dans la narse, libérant le passage à nos malheureux compères...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saulzet-le-froid : il y fait chaud, ça ne doit pas comme ça toute l'année. On remplit les gourdes à la fontaine du village. Romain a réparé son attache-rapide, tordue sous la pression de tant de puissance !

 

 

 

 

 

 

 

Enfin nous atteignons le lac de Servières dont les rives sont fréquentées au grand désespoir des pêcheurs qui pestent contre les baigneurs qui prennent des libertés. Nico n'y résiste pas, à peine arrivé il est déjà dans l'eau : il s'entraine sur les transitions d'un futur triathlon ? Quel meilleur endroit pour pique-niquer ? et savourer cette tendre herbe pour une petite sieste? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est avec regret que nous repartons, pour une succession de descentes emballantes jusqu'à Orcival, pour y contempler sa majestueuse basilique de style roman. Puis les montagnes russes que j'avais eu du mal à digérer lors de ma reconnaissance : la 2eme côte sera la pire, interminable et pentue, elle sera cependant domptée par tout le groupe qui affiche une bonne forme et qui a le goût de l'effort ! Et personne ne m'en voudra - quelle équipe formidable ! Il parait que Alain a mis un vent à Laurent dans cette côte, qui en est resté sur le cul! Enfin c'est ce qu'on m'a dit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fatigue aidant, c'est l'occasion pour Jean-Marc et Denis de se lacher sur un concours de blague (du genre : Halloween, ici trouille) ! Du high level remporté haut la main par Denis !

Nous retrouvons enfin la forêts et les volcans, le puy de Dome en point de mire, notre gîte n'est plus très loin. Sur la dernière côte, Fredo emmèle sa chaine, la pince de Gérard est encore remise à l'épreuve pour réparer. Nous finissons sur une de ces descentes appréciées sur ces chemins "tobogans" avec racines et ornières qui sont autant de tremplins pour nos jeunes et moins jeunes bondissants ! ça a fumé dans les forêts auvergnates !

 

De retour au gîte, nous apprécions les bières fraîches puis stand lavage de vélo qui se transforme vite en douche en plein air, au jet d'eau glaciale ! ça revigore  après ce chaud week-end.

Retour à 20h30 à Montauban, et nous finissons par le traditionnel dernier partage sur le muret du club, histoire de finir ce fameux taboulé et ces quelques dernières despé. On peut se quitter le week-end a été parfait !

 

 

 

 

 

 

 

 

Je tiens à remercier tous les participants, quel plaisir vous faire découvrir ma région natale pour ma première organisation de raid VTT! Vous avez tous contribué à la réussite de ce week-end par votre implication et votre bonne humeur, c'est génial de partir avec vous tous ! Merci spécial à Cécile pour la prise en charge de l'intendance, au top !

 

Plus de photos et vidéos : ICI

 

Récit de Romain (1er jour) et Christophe (2eme jour)

Le parcours des 2 jours : 



Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Alain LUCHINI le mercredi 13 septembre à 22:11

Après toutes ces éloges justifiées , je suis très heureux d'avoir suivi ....et ne faire que cela ! Merci Christophe qui avec une seule année au club à tout compris , donc il faut vraiment le poulotter pas le peloter ! Je peux sans hésiter dire qu'il est le seul à avoir utilisé aussi rapidement les clés de la réussite du club . Il est phénoménal .... déléguer ainsi : OUI 

Nicolas MARTY le lundi 11 septembre à 20:33

Que dire de plus!!! encore un super week-end, bien organisé et plein de beaux paysages à la clé.

Pour moi à réitérer encore et encore.

Merci à Christophe et à vous tous pour cette ambiance.

Frédéric MINION le dimanche 10 septembre à 14:48

PS : merci coatch Michel !!!!

 

Frédéric MINION le dimanche 10 septembre à 14:46

Encore un week-end parfait merci a Christophe pour la découverte de cette région qui je pense regorge encore d'une multitude de single a decouvrire et merci aussi a tous les participants qui a chaque fois font que ces week-end sont inoubliable et nous donne hardament envie de recommencer.

Au suivant !!! 

Cecile PERREAU le vendredi 08 septembre à 13:10

Les volcans: magnifique 

Les parcours: parfait

La météo: super

L'organisation: au top

Le groupe: adorable

Et le compte rendu: savoureux

... Ce week-end était génial... Merci Christophe.

Denis LUCMALLE le vendredi 08 septembre à 07:01

Merci encore à Crhistophe pour nous avoir fait découvrir cet endroit avec sa chaine de volcans et ses forets c'était magique!

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

CHUTE DE GERARD N...

Lors de la rando Concots , Gérard c'est cassé la clavicule sur le GR descendant de St Cirq Lapopie . Transporté à l'hôpital de Cahors , il a désormais l'épaule gauche immobilisé : sans opération .

Choisissez votre rando VTT

17
oct.
2017-10-17T00:00:00+0200
2017-10-17T00:00:00+0200

Rando semaine

groupesToute l'association
22
oct.
2017-10-22T00:00:00+0200
2017-10-22T00:00:00+0200

***Le Séquestre Albi 81

groupesToute l'association
22
oct.
2017-10-22T00:00:00+0200
2017-10-22T00:00:00+0200

Sivens / Lisle sur Tarn 81

groupesToute l'association

La boutique du club

Aucun produit à présenter

PHOTOS

Photos Saint Antonin 8/10/2017 VTT + Rando pédestrePhotos Saint Antonin 8/10/2017 VTT + Rando pédestrePhotos Saint Antonin 8/10/2017 VTT + Rando pédestrePhotos Saint Antonin 8/10/2017 VTT + Rando pédestrePhotos Saint Antonin 8/10/2017 VTT + Rando pédestre