Envie de participer ?
Ca y est , le Frontonnais change de couleur ...

Avec les récentes pluies on pouvait s’attendre à un terrain gorgé d’eau dans le pays du vin : Que nenni ! Juste quelques « flaquettes » pour quelques petites aquarelles sur nos vtt . Terrain ludique à souhait , le Frontonnais est une pépite de sentiers tournoyants .

 

  

 

Ne vous y trompez pas on y trouve aussi de quoi vous aiguiser les mollets ! A cette période la petite grappille gorgée de sucre est une caresse du goulot : Glorieuse vigne , je t’adore . Quel panard de grapiller surtout que désormais la machine laisse parfois des grappes entières . Ah le temps de la « capounade » est désormais dans les musées du vieux vendangeur . Késako la « capounade » ? je vous explique ….

Quand un vendangeur avait oublié de couper une grappe, on avait pour coutume de lui barbouiller le visage avec : cela s'appelait : la "Capounade" !

Évidemment les jeunes étaient tout particulièrement surveillés . C’était le temps qui laissait du temps au temps , nostalgie !!! Bon pépé poursuit on a autre chose à faire . Ah tu crois toi que si le remembrement était passé dans ces vignes , toi le plouc vététiste tu pourrais pédaler ici !

 

Pendant que pépé délire prince Raphaël a stoppé son char et mange du grain rouge sous ce radieux soleil d’automne .

Bon le remembrement lui va vous expliquer !

 

 

 


Commentaires

Ugo le mercredi 21 octobre à 12:12

Ah le remembrement. Ces quelques parcelles de vigne ont certainement été sauvées par leurs propriétaires qui ont résisté à l'appel de la mécanisation industrielle de l'agriculture. Ce qui nous permet en effet de traîner nos roues ailleurs que dans des labours impraticables. Qu'ils soient remerciés et exonérés d'impôt pour eux-mêmes ainsi que les 7 prochaines générations de leur descendance !

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.