Envie de participer ?
CLUB - Raid Lac du Salagou / Saint Guilhem le Désert

Au retour du raid Auvergne, il fallait trouver la prochaine occasion de repartir vite vite vers de nouvelles aventures en groupe, savourer ensemble d'autres chemins, d'autres parcours !!

Partir en raid au mois de novembre ... encore un défi à relever, un pari à prendre en mode sanglier, même pas peur !

Michèle que rien n'arrête à part la chaleur, ça tombe bien la période s'y prête, avait une grosse envie d'aller tâter l'arrière pays Héraultais : Ni une, ni deux, ce sera donc direction Lac du Salagou, lové entre Lodève et Clermont l'Hérault, au coeur d'un massif gradiose et vérifier ces explosions de couleurs : Terre rouge, lac bleu / vert, teintes automnales ..., tel est le programme convoité !

Nous partons donc pour trois jours en ce week-end rallongé du 11 novembre, prêts à recevoir pleins de moments collectifs, au sein d'un paysage insolite et majestueux.

Tous les préparatifs sont bouclés, l'organisation de l'hébergement au petits oignons avec une belle prise d'initiative de Michèle à forcer le destin hors saison où les pieds à terre se font rares, bref, il fallait provoquer la chance et cela a payé !!!

Christophe s'est gentiment porté volontaire pour les traces au combien importantes car l'essentiel n'est pas la destination mais le chemin (de vie, d'expérience collective, et les sentiers bien sûr !), nous y reviendrons plus tard !!

Point de ralliement à l'arivée sur site directement à pied d'oeuvre à la base nautique du Lac du Salagou. Notre départ matinal nous permet d'arriver en fin de matinée, pile poil pour se lancer sur les rives de ce lac artificiel sur ces terres rouges friables, modelées par les éléments en ondulations ennivrantes (oui, la couleur lie de vie ... rouge).

Briefing avant départ par notre GO ès traces, plan à l'appui : Si c'est pas de l'organisation çà !!

Nous sommes tellement heureux de ce démarrage de week-end que nous commençons direct par une TVA en s'écartant de la trace pour partir à la découverte d'une presqu'ile accueillante. Au prix de quelques efforts, après avoir dérangé un couple de galinettes en goguettes que Thomas L. a voulu impressionner par une acrobatie dont il a le secret ... peine perdue il ne recevra que dédain et mépris ! Quelle injustice !!! 

Après en avoir pris plein les yeux, à défaut d'en prendre plein les jambes, il faut se préserver pour l'apothéose promise par Christophe pour le lendemain.

Nous prenons possession de nos appartements dans un village de chalets / gîtes tout confort, taille XXL : nous serons comme des coqs en pâte !!!  Et hop, c'est l'heure de l'apéro, faut arrêter de déconner, nous entamons les festivités. Repas collectif avec tous les résidants du village de gîtes autour d'une excellente paëlla cuisinée et cuite en direct live dans la salle de banquet, merci à nos hôtes Julie et Romain du Relais du Salagou (nous recommandons !!!!), nous nous sommes ré-ga-lés. Dodo pour être en forme demain, il faut être un peu sérieux, ce qu'est venu chercher Christian F. en nous rejoignant dans notre chalet ... Il a été servi, nous avons été particulièrement sérieux, il a passé sa nuit dans le salon quand le chalet s'est mis à vibrer instantanément que nous tombions dans les bras de Morphée, sérieux il cherchait, sérieux nous n'avons failli !!!

Allez, debout, c'est l'heure ! Réveil en fanfare, tout le monde est fébrile au départ d'une journée qui s'annonce sous les meilleurs auspices, c'est un ciel bleu qui nous attend ... Départ au milieu des vignes qui ont pris leurs tenues d'hiver bariolées de jaune, d'orange, de marron et de vert, plantées dans cette terre rouge caractéristique, tout cela au soleil levant qui rajoute une teinte chaude ... fantastique, moment de vie, temps suspendu : Elle est pas belle la vie ?

Nous progressons dans un paysage lunaire, NON, pas lunaire, un paysage marsien au milieu de ces rides d'érosion profondes, tourmentées toutes en rondeurs et courbes voluptueuses : Quel plaisir d'ondoyer sur ce terrain de jeu incroyable.

Sous un ciel sans nuage, inespéré en cette période de l'année tout est à l'avenant pour que nous profitions à plein de ce site fantastique. Nous abordons maintenant un autre profil à l'approche de Saint Guilhem le Désert, des falaises monumentales, hors norme,  dantesques. Nous les abordons par les crêtes et la vue plongeante sur le chemin qui nous attend a été fatale, je me suis liquéfié en voyant les copains descendre ce chemin de muletiers au bord d'un vide abyssal. Remis de mes émotions, je termine la folle descente. Depuis le chemin du bout du monde en bas de ce monument, nous réalisons l'ampleur de ce relief escarpé.

Contraste total en arrivant à Saint Guilhem le Désert, village extrèmement touristique, en complet décalage avec notre parcours sauvage, sans âme qui vive, nous sortons vite de ce sanctuaire consumériste pour le Pont du Diable, autre lieu touristique et incontournable du coin. Là-aussi, il faut partir vite mais pas pour les mêmes raisons : Ne pas laisser l'opportunité à nos férus de baignade l'occasion de trop réfléchir à se jeter à l'eau ... Nous sommes en retard sur le parcours du fait d'une tige de selle récalcitrante et le temps presse pour éviter la nuit (enfin, pas tout à fait ... louper l'apéro avant le repas du soir au ... Pressoir, cela ne s'invente pas !). Le retour se fait comme le matin, soleil couchant rasant, bis repetita d'exploson de couleurs chaudes et chatoyantes, c'est moche !!! QUEL PIED ! Un grand merci Christophe : les traces sont parfaites, tout le groupe est comblé par la diversité des paysages, l'alternance d'efforts soutenus et de temps de contemplation des paysages propices à la récupération : Quel travail de préparation MERCI ! MERCI !!!

Nous arrivons au terme d'une journée FANTASTIQUE à la table du Pressoir (nous recommandons très vivement !!) et profitons d'un super moment de convivialité qui clôture ce qui constitue pour moi une des plus belles journées de raid passées au sein du club. Bref c'est avec une belle émotion que j'écris ces lignes.

Troisième jour, nous voulons profiter à fond du Lac du Salagou en nous engageant à en faire le tour complet, d'abord par une piste en balcon valorisant cette étendue chaloupée bordée cette topographie ondulante puis en rive au ras de l'eau. Nous découvrons les restes émergeants du village englouti au moment de la mise en eau et qui nous rappelle les sacrifices de quelques uns au profit de nombreux bénéficiaires de cette eau douce devenue rare dans ces contrées.

Quelques irréductibles partiront à l'assaut d'une dernière TVA mais patatrac, une trajectoire malheureuse d'un gros cailloux traversant le chemin au passage de Thomas L. aura raison de la mécanique de précision digne d'une horloge suisse : Ouste dérailleur, crac dégats sur les rayons, la jante ... Pierre qui roule grignote VTT à talon d'Achille ... Arrivée aux véhicules, nous nous improvisons Saint Bernard pour aller chercher nos infortunés compagnons à Octon, Thomas L. réduit à la draisienne. Mais le groupe ne se laisse pas abattre, nous les retrouverons une binouze à la main : Tout va bien !!

Le retour se fait sans encombre, des images, des souvenirs de temps communs de convivialité et de grand air plein la tête : Nous sommes sur un nuage, pas pressés d'en redescendre ...

L'illustration de ce merveilleux week-end du 11 novembre 2022, dans une fenêtre météo improbable : Nous avons profité d'un alignement des planètes à la hauteur du pari engagé, est ICI, çà va vous piquer les yeux ...


Commentaires

Nicolas-M le mercredi 14 décembre à 05:08

Que dire de plus! On n'est pas bien là? On ne peut qu'imaginer le travail d'équipe fourni lorsque nous sommes déjà à la fin d'un raid déjà terminé! Même si certains ont des sueurs froides au sujet des traces, il ne faut pas oublier que nous faisons du VTT avec tout les aléas et les bonnes surprises que cela peut comporter. Comme à chaque fois des surprises il y aura, bonnes ou mauvaises, l'essentiel reste cette solidarité et ces plaisirs partagés au gré des pistes et des apéros.... Sportifs nous le sommes (parfois du dimanche), mais la base restera la convivialité.

Encore un raid qui aura marqué nos esprits et nous pique d'y retourner....

Christian FAYOLE le lundi 12 décembre à 18:17

Un double plaisir pour moi, de retrouver des ami(e)s perdu(e)s de vue suite à mon départ de Montauban et de pouvoir rouler avec tous sur des sites extraordinaires. Un grand moment et de bons souvenirs, y compris sonores (y'en a qui se reconnaitront !!). Bravo pour la qualité de l'organisation où tout était parfait.

Raphael GALDAMEZ le jeudi 08 décembre à 14:42

Grisés par l'avant dernier RAID, l'idée d'un dernier et surtout en novembre (on a les dents longues), était un challenge à relever !

La horde de lagomorphes agiles se retrouve sur les terres rouges du SALAGOU; bien lui en a pris !

Super, nickel, on est pas bien là ? Autant de superlatifs que d'images dans la tête, encore et encore ....

Deux nouveaux dans l'équipe des scientifiques qui étudient les moeurs de la taupe; bien venue à THOMAS et OLIVIER !!

 

JE REVIENDRA....

 

Ugo le jeudi 08 décembre à 08:03

Merci aux gentils organisateurs de nous avoir amenés là bas. Encore une fois tous les ingrédients étaient réunis pour que ce raid soit parfaitement réussi. Et à présent je comprends mieux pourquoi saint Guy aime le désert !

Christophe PIERROT le mardi 06 décembre à 23:29

merci Serge pour ce récit à la hauteur de ce formidable raid, un des meilleurs (et pourtant je commence à en avoir au compteur, et la plupart excellentissimes). 

Le travail pour concocter les parcours est effectivement assez long, fait de cartes ign, vues satellites, recup de traces internet ou connaissances, recherche de lieux incontournables... Mais il en vaut la chandelle. Point trop de reconnaissance (ou de nuit) pour que cela reste une surprise a chaque instant et que cela laisse une part d'aventure qui font les bonnes recettes d'un raid réussi ! Merci a vous tous de garder le sourire et la bonne humeur quand les imprévus surviennent (j'ai quelques sueurs froides des fois 😂).

 

Cecile-P le mardi 06 décembre à 18:37

Terrain extrèmement ludique, paysages juste magnifiques, groupe particulièrement sympatique. Et ce petit plus qui fait qu'un raid est en raid... Génial !

Airesse46 le lundi 05 décembre à 18:08

Oui : beau groupe et super organisation ! Bravo pour le choix du site, la qualité des photos et le long compte-rendu : j'ai l'impression d'y avoir participé !

Petit nouveau au club, j'espère pouvoir partager à l'avenir ce genre d'évènement avec vous !

 

Michèle GALDAMEZ le lundi 05 décembre à 13:56

Oui! un raid exceptionnel « the best ». Ce récit et ces superbes photos font bien revivre ce week-end inoubliable. Quelle belle solidarité dans ce groupe ! Merci à vous tous.

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.