Envie de participer ?
Sivens un lieu de mémoire

Il y a des endroits qui restent gravé dans les mémoires et celui de Sivens en est un puisque ce 26 octobre 2014 : mort de Rémi FRAYSSE . Ce n'est que le lendemain de mon départ de ce lieu en fin de soirée que j'apprends , tout était si calme !!!! …. . J’ai participé modestement sur cette terre de lutte pour la bio diversité avec cette vision non violente qui animait aussi Rémi . Être à ce point insensible à la sagesse stoïcienne qui consiste a se rapprocher le plus possible de la nature , c’est peut-être perdre son humanité . Les puissants de l’époque ont donné des ordres en faisant appel à la force publique . Ici et ailleurs ils exercent la vérité suffisante pour laquelle je n’ai encore que ce silence insupportable faute d'être impuisssant . Une stèle avait été érigé sur ce lieu , déboulonnéé , jétée , certains savent ! triste réalité mais que faire .... 

 

J’essaie bien avant cette sombre histoire de faire partager cet endroit qui restera désormais pour moi gravé dans l’incompréhensible . Chaque fois je repense à cette journée ou rien ne prédestinait une issue donc la gravité dramatique est exemplaire . Voilà pour ce passé que beaucoup espérait serein , je ne peux malheureusement pas oublier avant mon introduction sur notre journée à nous . Ce dimanche de rencontre rando club en plein été est une grande surprise , car vous étiez nombreux . Suivant les gps les arrivées s’échelonnent à la maison de la forêt . Un autre club qui a eu la même idée est déjà sur le point du départ , d’ailleurs nous les croiserons une fois sur le parcours . Je sais pour y avoir été une semaine avant que la tempête du mois de juin à fait des dégâts . Malgré les années , la passion à observer , sentir , avoir de l’intuition … instinct animal qui est mien au détriment de la parure et du besoin systématique de la tribu . Véronique et Clément sont venus afin de faire un clin d’œil comme nous tous au jeune Thomas V … qui désormais pédale tout la haut . Un temps de mise en route et nous voilà dans le premier sentier ludique qui nous offrira une première boucle . Personne ne stoppera son élan et nous irons titiller le petit hameau des Barrières .

 

Jean Marc est chez lui , mais je lui fais découvrir un sentier qui avait échappé à son vtt durant ses longues années de pratique comme quoi ! Alain et son sac plein de bananes est là , j’ai beaucoup de plaisir à bavarder avec lui . Stéphanie courageuse et volontaire , elle progresse en mettant en œuvre mes conseils lorsque pointe la difficulté .

D’ailleurs une belle rampe gazon tondu nous verse de l’autre côté de la forêt . Quelques sympathiques toboggans nous servent d’observatoire sur la plaine de Lisle sur Tarn . On devine le château !!!! de Jean Marc et ses motos anciennes qui lui valent parfois des avaries physiques ! Rien ne serait trop beau sans une vigne du Gaillacois en pleine croissance .

Rien ne serait trop beau sans la traversée du ruisseau Tescou redevenu naturel après une trop longue bataille d’égos et d’opportunistes éphémères du cru . Rien ne serait trop beau sans cette belle récompense de voir que dame nature reprend doucement ses droits sur un terrain désormais fissuré . Puis viendra terminer cette rando bleu : la coutume du pique-nique partagé . Le plus fervent supporter on le connaît : MIMI ! Mais pas que … La volupté de la graille , belle invention des pédaleurs hivernaux ou le gras apporte chaleur et dégustation conviviale .

On adore ce retour aux choses simples , on lâche doucement toutes ces garnitures qui deviennent chères avec la contagion « viruleuse » . Question : Sivens restera t-il Sivens ? !!!! en attendant on y pédalera encore et encore .

Autres photos clic ICI 


Commentaires

thomas lopez le jeudi 05 août à 15:04
Raphaël, sans le pied sur le tronc d arbre on aurait pu croire que tu l avais franchi par petit bon sur la roue arrière 😁
Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.